dimanche 18 avril 2021

Café Maria









 Café Maria (à prononcer sur l'air de Ave Maria), une petite fugitive dont l'arôme vous échappe. 

De quoi faire mouliner le cerveau un moment.

23 cm au total. 

Statuette de récupération en plâtre / moulin à café provenant de brocante / armature métallique / résine / café.

mercredi 10 mars 2021

Voyage astral

Notre Dame de L'Univers, c'est la suite des aventures qui ont commencées ICI.

J'ai avancé et découvert la pièce au fur et à mesure.
D'habitude j'ai une vision très précise de ce que sera la pièce.
Mais cette fois non, ma vision était plus mouvante et évoluait au fil du temps.
En revanche la symbolique de la pièce était parfaitement claire.


En aout, je trouvais la pièce qui nous ferait voyager dans notre système solaire.
Je n'étais pas trop sûre pour la couronne, ça m'embêtais un peu.
J'avais peur que ça fasse trop d'éléments.
Je testais l'enthousiasme de Florence (sa future compagne) sur cette pièce pour voir si j'étais sur la bonne voie.
La couronne, justement, lui plu tant.
C'est drôle parce que, maintenant que la pièce est terminée, je ne pourrais plus l'imaginer sans couronne!
En plus, toute la structure des cercles repose sur cette couronne qui cache le dispositif de fixation.



                                                                                                Aout 2020


J'ai pu commencer à travailler sur cette pièce en décembre 2020.


On notera la petite plaque en Laiton "Notre dame de la lumière, Eclairez nos coeurs"
Le son de son nouveau nom "Notre dame de l'Univers" est si proche.


La couronne est un peu étrange, percées de trous.


Elle a dû en filer des sacrés coup de mains pour arriver comme ça!


Le travail de décapage commence.
Au début c'est fastoche.


Mais long.


Et puis là ça se complique.
2ème décapage.
Changement de technique. 


Je collecte des cerceaux en acier.
Je ne sais pas trop bien encore comment je vais mettre mes planètes ni comment je vais faire graviter tout ça. aucune idée de comment ça va tenir.
J'y ai réfléchi tout l'été sans trouver.
Mais quand j'ai rassemblé tous les anneaux et que je les ai posé la pour les ranger, j'ai eu une révélation.
N'étais ce pas parfait ? 
Tellement graphique !
Simple et efficace.
A l'origine je voyais d'avantage les cercles gravitant à égale distances entre eux.
Ce simple rangement à tout changé.
J'ai immédiatement compris comment les assembler.



D'abord il a fallu les décaper et enlever la gaine plastique sur certain d'entre eux.


Et puis je me suis fait plaisir, je me suis offert un petit système solaire.
ça me fera de la compagnie pour travailler.
J'aurai ainsi une idée approximative de la proportion des planètes entre elles.
Parce que, non, je ne compte pas faire un travail rigoureusement scientifique.


Par contre, je compte bien m'essayer à la soudure, alors que j'en ai jamais fait!
Même pas peur!
Un copain m'a expliqué la base, avec travaux pratique à la maison pour réparer un fil déconnecté.
J'ai regardé quelques tutos YouTube.
J'ai acheté un meilleur matériel que celui que j'avais.
Tout ça m'a bien mieux aidé que le type de Castorama qui s'est montré assez condescendant, me jugeant certainement sur mon apparence fluette et mon sexe. 
Si il croit qu'il va me décourager celui là!
C'est bien mal me connaître.
Déterminée je suis (en mode Yoda).

J'allume donc mon sabre laser.
Hou la la , ça chauffe dis donc!


Mais oui bordel putain! 
(la joie me fait souvent cet effet)
I DID IT !
Je l'ai fait!
J'ai réussi ma soudure!
C'est peut être un détail pour vous,
 mais pour moi ça veut dire beaucoup.
(en mode Michel)



Pour que ce soit plus propre, je termine par une soudure à froid. 
Moins solide qu'une vrai soudure mais plus facile à gérer.


Et puis faut poncer.



Reprise du décapage de la pièce.


Vous reprendrez bien un 4ème décapage?
C'est la maison qui offre!


Et le 5ème décapage ?
C'est votre tournée cette fois j'espère!
Moi j'en ai ras la bol!


QUOI ? 
Encore un ?
vraiment ?
Bon ok, mais je veux plus en entendre parler après!
6 décapages, point final.
C'est mon dernier mot.



Allez oui bon j'avoue, t'es très belle.
(oui je lui parle)
Et qu'est ce que t'es bien décapée.
Quelle beauté.


Des oeufs d'aliens sont apparus sur le bureau.
Ah non, je me souviens maintenant : C'est des moitiés de planètes.
Vous connaissez le nom des planètes de notre système solaire vous?
enfin, dans l'ordre je veux dire!
Il parait qu'il y a un truc mnémotechnique hyper facile pour s'en souvenir.
D'ailleurs je ne m'en souviens pas.
C'est une petite phrase dont les premières lettres des mots sont les premières lettres des planètes.
Un truc du genre : Hey t'as pas vu mon chien Médor qui fait encore des conneries?
Si vous ne savez pas, sachez que je l'ai cherché pour vous, parce que j'ai aucune mémoire mais je suis sympa.

Mon Vieux Toutou Médor Joue Sur Un Nuage
Mercure Venus Terre Mars Jupiter Saturne Uranus Neptune

Ah voilà! Ah j'avais un mot de juste quand même!



Je dois creuser mes moitiés de planètes pour qu'elles s'imbriquent bien dans les cercles.


Après je referme avec de la résine et je ponce le tout.
Voilà le principe. 



Quelqu'un se souvient-il de cette dame qui a prêté ses mains ?


Grâce à elle, Notre Dame de l'Univers va avoir de belles mains!



Le ponçage; c'est la vie! (non)


ça lui va comme un gant! (forcément)


Je refais les petits pouces avec de la résine.
Cette greffe de main est un vrai succès !


Il ne me manque plus que l'anneau de Saturne.


Un petit essai avec les cercles.
Pour l'isntant ils tiennent par l'opération du saint esprit.
 (j'aime tant cette expression)


Je commence à creuser une encoche pour y poser les cerceaux.


La couronne est retravaillée à la résine.


De la résine est mise dans l'encoche pour épouser parfaitement la forme des cercles.

J'ai réalisé un disque pour saturne.
Ce n'est ni un 45 tours ni un 33 tours.
Et fort heureusement pour vous, je ne chante pas.


J'ai repéré le point de contact avec mercure et creuse la poitrine pour que la planète s'y love.


Ma passion pour les strass est assouvie grâce à tous ses petits trous à remplir!


Je rebouche tout le reste avec de la résine.
Et ponce.


Le disque a été coupé pour s'emboiter dans le cercle.


Je creuse les anneaux de saturne pour créer l'illusion de distance avec la planète.


Réalisation du support des anneaux à l'arrière de la couronne.
Tout d'abord une tige métallique formée en triangle avec des pattes fixées dans le plâtre.
Elle sera ensuite recouverte de résine.


Ah te voilà Saturne!

J'ai bouché les trois trous chelous qu'il y avait dans le socle.
Il y avait quoi la dedans avant ? 
Des têtes de chérubins ? des serpents ? des roses ? des ampoules clignotantes?


Je commence à peindre la couronne car il faudra qu'elle soit finie avant de la fixer définitivement.
En faisant ainsi je peux travailler plus minutieusement, avec la loupe.
Sinon c'est compliqué de manipuler la totalité de la pièce, qui est assez lourde, pour faire des très petits
détails.


Je trouve qu'il manque quelque chose pour qu'elle irradie.
Je tente un truce avec des barres métalliques.
Ces barres proviennent d'un étendoir à linge abandonné au bout de ma rue.
Je suis la Jean Valjean des étendoirs, que voulez vous.
Ils me font tant de peine.
Avec moi ils se sentent utiles au moins.


Je retire la gaine plastique.


J'intercale des barres en cuivre, que j'avais sous le coude, d'un diamètre différent pour créer une petite ondulation.


Je fixe tout ça avec du tissu et de la colle epoxy.


J'appuie bien avec une feuille de film alimentaire pour que la colle s'imprègne bien dans les interstices.
Je ne réutiliserai pas mon film alimentaire pour emballer mes onigiris ce soir, non.
Ouais la récup', tout ça, mais bon. Non.


Un petit essai rapide sur la pièce, simplement posé, pour voir si c'est chouette cette histoire de rayons où si je renvoie mes étendoirs à la rue.

Ah oui, ça me plait beaucoup!
C'était ce qui manquait à la composition globale de la pièce.
Vraiment.

(Les étendoirs sont sauvés)


Je les fixe donc maintenant sur les anneaux.
Je refais de la soudure à froid pour que ce soit beau aussi.



Je retravaille à la résine la base du socle pour le rehausser légèrement afin que la dernière planète ne soit pas trop prés du sol.
Parce que on sait ce que ça donne quand les astres s'approchent trop prés du sol.
(bisous les dinosaures)


On dirait bien que le moment tant attendue de la peinture est arrivé!


Peinture doré spéciale métal pour faire une base pour la feuille d'or.


J'ai utilisé tout mon masking tape pour faire un cache.
Il y avait que ça qui tenait sur ce plâtre.
Je suis vraiment prête à tout sacrifier pour elle.

Peinture noire pour la base.


J'ai jamais fais de peinture galaxie de ma vie.
Mais j'ai trop envie d'essayer un truc avec des petits bout d'éponge synthétique.


J'ai regardé 3000 images de galaxie sur le web.


ça c'est ma planche d'essai pour expérimenter un peu avant.
Le vert, j'ai dit non.


Ma petite couronne sous la loupe.


J'enlève le masking tape.
Et peint quelques rayons fluorescents.


J'ai passé la couche d'apprêt partout ailleurs.
Les planètes aussi vont pouvoir passer en mode couleur.


Je remercierais jamais assez la Nasa pour leur site qui est vraiment merveilleux.
J'ai passé des heures à regarder les différents points de vue du système solaire suivant les planètes. 
C'est tellement beau.
Allez vous y promener, vous verrez!


Je ne m'étais pas vraiment questionnée sur la couleur de sa peau.
Et puis j'ai réalisé que si je la faisais blanche comme on la voit classiquement (déjà une vision étonnée), j'allais me retrouver avec une pièce intitulée Notre Dame de L'Univers représentant une personne blanche. Alors oui, ça ferait bien plaisir aux suprématistes. Donc ça, vraiment, c'est pas possible. DU TOUT.
Une fois réalisé ça, il faut trouver une solution.
La peau de quelle couleur ?
Mes options pour rester cohérente avec le soleil qu'elle personnifie, c'est soit, le orange fluo, soit le doré.
Les deux propositions me convenaient très bien.
J'ai laissé Florence choisir, parce que, après tout, c'est elle qui va vivre avec.
C'est L'or qui l'emporta.

Là je prépare sa peau à recevoir la feuille d'Or.
Elle a d'abord les cheveux châtains.
Puis ça me chagrine beaucoup.
Je vais les recouvrir de blanc et y réfléchir encore.


Je trouve les strass du bas trop gros alors je dégage tout et les remplace par une taille inférieure.


Mercure est dans la place.


Les autres suivent.


La terre sera terminée en dernier.
J'aime bien qu'elle soit à cette place là. 
C'est parfait.



J'ai trouvé pour les cheveux!
bien sur!
Incandescente, comme il se doit.
un dégradé du jaune ou rouge fluorescent.
De loin, la rousseur.
De près, la chaleur.

La feuille d'or révèle ses formes très différemment, c'est très surprenant comme elle s'impose maintenant.
Je joue avec un trait d'eyeliner noir, des pupilles foncées et dilatées.
Ce n'est pas sans me rappeler le masque de Toutakamon.
Cela appuie bien sa personnalité, royale et sacrée, au delà de la mort et du temps.

Je terminerai le visage en appliquant de la feuille de cuivre sur les lèvres et les ongles.

A ses pieds le traditionnel nuage bleu laisse place à un nuage rosé et lumineux comme on en voit à l'aube ou au crepuscule, le signe d'une belle journée.

Il permet ainsi au dernières planètes, bleutées,  de pouvoir ressortir mieux.


La feuille d'or a été appliquée sur les anneaux.
Les planètes sont terminées

Il ne reste plus que le vernis.


C'est ainsi que se termine notre voyage astral.
Vous pouvez détacher vos ceintures, revenir sur terre.
Mais pas trop longtemps. 
Revenez-nous voir!


Encore une addition de résolue! 




PS: Encore une curieuse coincidence.
Au mois d'octobre, j'ai retrouvé la même pièce, avec la même plaque, mais sans la couronne!
Et toujours pas de mains et ces trois trous bizarre...



On les aperçoit toutes les deux ensemble en haut de l'étagère à gauche.