jeudi 19 janvier 2017

Surprise!

Alors On va dire que tu t'appelles Jeanne d'Arc, Ok ?
Alors je me lance et je te grattouille cette vilaine peinture blanche.


Je gratte tout bien comme y faut, jusqu'en bas sur le socle.
Et là, grosse surprise, une inscription cachée sous la peinture révèle ton nom !
Mais ? Que vois je ? NAN !!! C'est Pas possible! 
 Point de Jeanne ! Point du tout!
C'est une ELISABETH !!!
Bah ça Alors!


J'avais déjà travaillé une Sainte Elisabeth, mais elle n'avait rien à voir du tout! Du tout!
J'avais fait Sainte Force avec celle là.


Du coup je me suis précipitée sur mon ordi et je ai frappé google très fort, parce que je lui en voulais beaucoup de ne pas avoir trouvé de Sainte Elisabeth lors de mes recherches.

Pour se rattraper il m'en a trouvé une tripotée, toute plus différentes les unes que les autres.
Pour compliquer les recherches il m'a trouvé deux Saintes Elisabeth. 
Elisabeth de Hongrie et Elisabeth du Portugal.
Quelle idée d'avoir deux Saintes avec le même prénom, comment vous voulez travailler dans ces conditions! je m'insurge!



En faisant d'autres recherches je découvre que Elisabeth de Hongrie est la tante de Elisabeth du Portugal qui s'appelait pas comme ça mais qui a pris le nom de sa tantine. C'est pas mignon ça?
Du coup elle a fait comme tata, elle à nourrit les pauvres, soigné les malades, aidé les plus démunis, et à fait apparaitre des roses dans sa robe.


J'ai trouvé d'autres Saintes Elisabeth aussi, mais j'ignore si elles ont fait apparaitre des roses.
Quoique, à notre époque, avec Interflora c'est beaucoup plus facile.


Dans mon Album de famille aussi j'ai trouvé une Elisabeth, tout à droite sur la photo ci-dessous. 
C'était mon arrière grand-mère, avec son petit sac à main.
Son truc à elle c'était de faire apparaitre des bonbons de dessous son coussin de fauteuil.
Rien que pour ça elle devrait être canonisé.
Ou bonbonisé.


Pour finir, je n'ai trouvé absolument aucune Sainte Elisabeth ressemblant exactement à celle que m'a ramené mon papa.
Je pense que ce qui lui manque, collé à l'épaule et la main était une "Palme". 
Regardez à nouveau sur l'image des 8 Elisabeth de Hongrie et repérez le bas relief en bois, en haut à droite, vous verrez une palme sur son bras.
 Rien à voir avec une Palme D'or à Cannes, bien que son état d'adoration soit remarquablement bien joué, j'ai bien peur qu'elle ne remporte pas la palme du meilleure rôle féminin cette année.
Il s'agit en fait de la palme attribué aux Martyrs de l'église catholiques.
Vachement moins glamour, pas de tapis rouge, ni robes à paillettes, ni champagne.


Je n'ai pas eu le même coup de coeur que mon papa pour cette statue.
Peut être à cause de son arrière crâne tout plat?


Mais lui je sais exactement ce qui lui à plu.
Ses longs cheveux.


Ah très bien, tu aimes les longs cheveux ?
Ok, je m'en occupe!






mercredi 18 janvier 2017

Qui suis-je ?

Il y a quelques années, mon père a eu un coup de coeur pour cette statuette dénichée en vide grenier et il m'a demandé de la transformé.
Quoi?
Mais...mais... ce n'est pas une Sainte Vierge! 
Damned !!!
J'étais bien ennuyée de ne pas savoir de quelle sainte il s'agit.
Pour travailler dessus, je voulais quelques éléments de réflèxion, une histoire, un indice.
J'ai fait quelques recherches sur le net, mais c'est difficile de chercher un modèle précis quand justement, il manque un élément important pour l'identification. Un élément qui se trouvait dans sa main et qui semblait également reposer sur l'épaule.
Je gardais bien en tête le modèle, et à chaque brocante j'ouvrais bien l'oeil, dans le cas ou je rencontrerais une statue similaire, avec une inscription en bonus.
Mais le temps passe, et ...rien du tout!
J'ai déjà beaucoup attendu pour ce projet, alors, je me dis que tant pis, il faut le faire, même si je ne sais pas qui c'est. Papa l'attends depuis longtemps déjà. Et puis j'ai mon idée pour la transformation.

Je retourne alors sur le net et je cherche toutes les jeunes saintes au regard perché, les cheveux longs détachés, sans voile, la main sur le coeur,  tenant quelque chose dans la main. 
ça fait beaucoup d'éléments à trouver. 
Le problème c'est qu'il manque toujours un ou plusieurs éléments de cette description dans ce que je trouve.


Voici quelques unes des statues étudiées lors de mon enquête.
Alors vous en pensez quoi vous? vous diriez quoi ?


Ah la la ! Ça en fait des saintes avec la main sur le coeur !
Tout le monde fait la même pose ?
Qu'est ce que c'est que cette mode?

J'avais quand même fini par me décider pour l'une d'entre elles, histoire d'avancer.
Comme les enfants quand ils s'attribuent des rôles, du genre: "Alors toi on dira que tu t'appelleras comme ça"
Donc j'ai commencé à décaper la statue.
Et là... oh! Miracle! 
Une inscription apparait sous les couches de peintures!
Alléluia ! 
Je sais qui c'est!
JE SAIS !
Mais...mais... quelle surprise! 
J'aurais jamais pensé que c'était elle! 
Elle fait partie des 9 représentations de saintes présentes ici, mais elle n'avait pourtant pas retenue mon attention dans les recherches.

Saurez-vous la retrouver ?

lundi 19 décembre 2016

Zebra très bien compris le concept ?

Alors "Zebra-conception" c'est une sainte vierge et un zèbre. C'est l'immaculée conception, version zébrée quoi.
- Oui oui oui, me direz vous, mais c'est bien sûr, exactement, voilà, tout à fait.
Alors que bon, là pour le coup  vous voyez pas vraiment où je veux en venir.
Il suffit de cliquer >><< pour commencer à avoir un début d'illumination. (J'aime bien faire de belles promesses)
Ma Zebra conception dois nous/me rappeler que l'intelligence n'est pas l'apanage de l'homme.
N'en déplaise aux misogynes, ou à mon manque de confiance en moi.
J'aime bien attribuer aux femmes de super pouvoirs, à travers l'image de la sainte vierge.
Je m'y prends de bien des façons différentes, depuis des années, pour tirer un peu la couverture sur nous, parce que merde, il fait froid la nuit quand l'autre il tire toute la couette et qu'il s'accroche dessus comme à sa vie.
Le Super pouvoir de "Zebra conception" c'est son intelligence, malgré les trompeuses apparences.


Maintenant que vous comprenez mieux le cheminement de pensée qui m'a conduit jusqu'à cette association inattendue je peux vous emmener faire un voyage dans le temps qui commence le 10 novembre 2016.

Ce jour là, tout était normal.
Notre dame de Lourdes aussi.
Elle tentait de se fondre dans le décor du mieux qu'elle pouvait.


Elle était pas toute parfaite mais cela ne l'avait pas empêchée de faire une belle rencontre, l'ami zèbre.


Une belle amitié est née entre ces deux là. 
Toute décapée, elle a commencé à ne plus tenir debout, trop fragile sans doute.



Faut croire que c'était pire que ce qu'on pensait, car elle a perdue la tête sous nos yeux.




Mais j'étais prête à tout pour la sauver:
J'ai jeté son ami dans l'alginate.


Il a plutôt bien pris la chose. 
Il m'a même donné un coup de main, euh, de sabot, pour surveiller la prise de plâtre dans le moule.


Mais ça lui a fait drôle d'effet quand il s'est vu en double albinos. 



Et puis il a commencé à chouiner quand j'ai installé la tête d'équidé sur la Lady, parce qu'il avait trop peur qu'elle ressemble à un cheval pour le reste de sa vie.


Je l'ai rassuré et il m'a promis de se reprendre.
Je l'ai envoyé en colonie de vacances dans un safari-parc pour avoir la paix.
Pendant ce temps là, j'ai avancé le cou, du coup.



Je lui ai remis son voile aussi, je voudrais pas qu'elle prenne froid, je vous rappelle qu'on est encore au mois de novembre à ce moment là (le 25 exactement ici). 


Je lui dessine quelques rayures dans le cou.
Oui je fais du tatouage aussi.


Et puis là, je ne m'y attendais pas: Hop! 
D'un seul coup elle se retourne et me montre son profil droit!
Si je m'attendais!
Quelle frousse j'ai eu!


Ah mais c'est parce que l'ami était revenu de sa colonie de vacances ! Elle l'avait entendu arriver, c'est dingue!
Du coup je l'ai autorisé à surveiller à nouveau la prise du plâtre vu que ça semble lui plaire ce boulot là.


Avec ce petit pot de plâtre j'ai sur-élevé le socle de notre dame.
ça m'ennuyait qu'elle soit si près du sol.


Et puis avec la résine j'ai fait des petits effets typiques des socles de cet époque.
(époque novembre 2016 rappelez-vous)


La transformation du volume est maintenant terminée.
Vous avez maintenant voyagé jusqu'au 1er décembre. Bravo!
J'espère que vous n'avez pas trop mal au crâne avec tous ces voyages!


Vous sentez comme l'amitié semble s'être renforcée entre ces deux là?
Ah c'est mignon hin...


Et même après l'apprêt (oui j'aime bien cette blague), l'ami est toujours là.




Grâce à son ami, la Sainte Vierge à donc retrouvé toute sa tête.
C'est beau l'amitié.

Si tu veux lire le texte qui a aidé "Zebra conception" et son ami Zebre à mieux s'acccepter comme ils sont, c'est >>ICI<<.  Et peut être même tu vas découvrir que tu ressembles plus à un zèbre que ce que tu pensais!

vendredi 16 décembre 2016

zebra conception









"Zebra conception" mesure 39 cm.
Staue de récupération signée "Pieraccini",  résine, feuille d'or et article de bijouterie.

jeudi 8 décembre 2016

Force noire

Force Noire est très difficile à prendre en photo.
Ce n'est pas qu'elle bouge sans arrêt en fermant les yeux, c'est à cause de son habit de lumière fait de paillettes noires holographiques et de vernis ultra brillant.
J'ai fait mon possible pour m'approcher de la réalité, mais en vrai elle est encore plusss beaucoup bien mieux! Juré!
Elle mesure 42 cm et fait partie des Tirages paillettés. C'est le tirage 2/8.  Le premier tirage était celui de Golden force.





lundi 21 novembre 2016

Réalisation du tableau de chasse.

Je n'ai pas chassé les papillons, non. 
Les ailes de papillons, je les avais ramassées à la serre aux papillons du château de basse Goulaine, puis plastifiées et passées sous résine.
J'ai choisi les paires d'ailes les plus grandes de ma collection et j'ai fait des essais sur chacunes des statuettes afin de trouver lesquelles convenaient le mieux à chaque modèle de Sainte vierge.





Quand aux petites statuettes de Saintes Vierges, ça c'est une vraie chasse aux trésors!
Avec le temps j'arrive à bien les reconnaitre malgré leur multitude de représentations.
Je ne connais pas toujours le nom exacte des modèles et je suis toujours à la recherche de livres ou documents sur ce sujet. 

Je vous les présente ici, chacune leur tour, dans l'ordre d'apparition sur le "Tableau de Chasse".
Première Nymphe:
 L'immaculée conception à la couronne de roses.
(oui on a qu'à dire ça)
Je retrouve souvent cette statue sous ce nom ou seulement "Vierge de l'immaculée conception", c'est vrai que c'est plus court. ça doit être genre un diminutif. 
On pourrait l'appeler VIC tiens, non ?
(ou Sophie Marceau du coup?)
Je lui ai refait son visage qui avait disparu avec le temps. J'ai utilisé le visage d'une autre statuette (La Vierge au Lys, plus bas), en faisant une empreinte et en la dupliquant ensuite directement sur son visage. Faut bien s'entraider entre Saintes Vierges estropiées.




Pour chacunes d'entre elles vous retrouverez le même procédé:
La coupe du socle, le remodelage et ponçage des pieds, le décapage, la restauration à la résine verte ou/et blanche. Ensuite il y a le creux pour accueillir les ailes puis le collage, puis la résine pour recouvrir le tout. Et enfin les deux petits trous percés pour fixer les antennes.

Deuxième nymphe:
La vierge au Lys

Oui La vierge aime bien les fleurs décidément. On ne se prive de rien dites donc, voilà des lys maintenant!
Celle ci n'avait plus de doigts, je ne sais pas quel malfrat les lui avait supprimé mais bon, j'ai réparé ça avec une prothèse maison en résine et sans imprimante 3D en plus.
Le malfrat lui avait aussi piqué un pied.
(Elle a pas dû vouloir avouer un truc c'est sûr)
J'ai appelé La Vierge de la médaille miraculeuse et je lui ai pris l'empreinte de son pied.
Faut bien s'aider entre Saintes Vierges estropiées.
(Ah merde je l'ai déjà dit tout à l'heure ça?)




Troisième Nymphe:
Notre Dame de Lourdes
La super star des représentations mariales. 
Elle est représentée mains jointes, roses aux pieds, avec cette grande ceinture/echarpe bleue très mode car c'est ainsi que l'a décrit Bernadette

Celle ci a dû tenter de sauver une de ses copines et s'est retrouvé sans son nez. 
Un grand classique chez les Saintes Vierges.
C'est la première fois que j'ai un modèle de Notre dame de lourdes avec une auréole en plâtre.
C'est un peu la classe quand même.
Mais en vrai ça doit être un peu lourd à porter, j'imagine.
Perso, j'opterais pour L'auréole de lumière, même si c'est chiant pour dormir.





Quatrième Nymphe:
Notre Dame de Pontmain.
Bah je vous entends déjà d'ici : "QUOI ? C'est pas une Sainte Vierge ça!"
Ah bé si si M'ssieurs Dames!
Elle a bien le droit de mettre une robe avec des étoiles même si c'est pas samedi soir, quand même!
Je vous invite à lire l'histoire de l'apparition de la vierge à Pontmain en 1871. (L'autre jour quoi)

Je lui ai remis des étoiles toutes neuves sur sa robe.
Mais j'ai supprimé l'inscription JC qui était sur la croix, parce que je me suis dit qu'elle se souviendrait du prénom de son fils, je lui fais confiance, moi.
Même si elle a un peu perdu la tête pendant la restauration. Oups.





Cinquième nymphe:
La Vierge de la médaille miraculeuse
Après Notre Dame de Lourdes, c'est sans doute la représentation la plus connue, celle qui correspond à l'apparition de la rue du bac. Si vous voulez encore un peu de lecture, c'est par là.
Ce qui me fait rire dans ce modèle, c'est que quelqu'un à cru bon de lui peindre une fausse ceinture/echarpe bleue trop mode, directement sur sa robe, pour copier Notre Dame de Lourdes, sans doute. C'est donc la première Notre dame de Lourdes de la médaille miraculeuse de la rue du bac!
ça commence à faire long comme nom...





Sixième nymphe:
La vierge à l'enfant.
Enfin, une vierge à l'enfant. Peut être même une Notre dame de l'enfant Jésus, ou Une Vierge couronnée à l'enfant.
Je voulais qu'il y ait au moins un modèle de la vierge avec le petit Jesus pour ce tableau de Chasse.
Histoire d'avoir aussi attrapé une mère.
Oui je sais c'est cruel.
Mais regardez bien ce qu'elle fait.
Elle prend son coeur dans sa main !
Bon ok c'est un petit coeur tout mignon mais bon.
J'espère qu'elle va lui rendre.




Septième Nymphe:
Notre Dame de la Salette.
Ah oui ça y est, je vous entends encore "Nan mais celle là c'est pas possib' du tout, c'en en pas une!"
Teu teu teu.
Quand j'étais étudiante, j'avais réussi à dégoter un livre sur les apparitions mariales, une des rares documentation que j'ai réussi à trouver, à défaut d'un vrai livre répertoriant les représentation mariales du 19 et 20ème siècle en sculpture. J'y avais croisé Notre Dame de la Salette. C'est pourquoi quand je l'ai trouvée en brocante, je savais que c'était pas n'importe qui cette drôle de dame qui planque ses mains dans ses manches!
En plus, quand elle marche, il y a des roses qui poussent sous ses pieds.
Woaw.
Comme dans Princesse Mononoke !







Huitième nymphe:
Notre Dame du sacré coeur.
Oui je l'ai cherché pendant des mois, je voulais absolument ce modèle!
Parce que d'abord il est très beau et puis parce qu'il fait parti des représentations très connues de la Vierge après Notre Dame de Lourdes et celle de la Médaille miraculeuse.
C'est surtout de la trouver en 15 cm qui fut un challenge.
Son visage disparaissait, j'ai du le faire revenir.
Faut croire qu'elle en avait plein le dos parce que j'ai dû lui en raboter une grosse partie.






Allez on refait un petit tour en groupe maintenant.
Tout le monde à bien son petit trou dans le dos?


Alors c'est parti!
La Vierge aux Lys vous montre en image ce que vous ne devez pas faire chez vous.
C'est à dire mettre des systèmes de fixation dans le dos en s'aidant d'une planche en bois pour maintenir le tout en place pendant la prise de la colle.
Ensuite on recouvre de résine et puis on n'oublit pas les détails en rebouchant les petits trous des antennes.
Et voilà et il faut faire ça pour les 8 modèles.



Enfin un moment sympa. 
On recouvre tout d'une couche d'apprêt blanche.


Ah et puis je vous ai pas parlé de la restauration du cadre?
Bon alors je vais faire court parce qu'on en a tous marre de cette note qui n'en finit plus. 
Mais si tu as tenu jusque là, bravo, tu as toute mon admiration.
Donc tu regardes les images et surtout tu te dis que ça ne représente pas du tout le travail accompli, parce que j'en ai fait bien plus que ce que je te montre là.
Mais en gros, j'ai restauré, et réparé plusieurs parties manquantes, puis j'ai redoré le tout.
J'ai percé les emplacement des nymphes, puis j'ai installé la ouate et la soie sauvage (Graourrrr).


Voilà tu sais (presque) tout.
Laisse moi tranquille maintenant.